ICARUS
ou la genèse d'un mythe

icarus publicArtist Name
00:00 / 39:31

A à Z

20210918_153104.jpg

Ariane
Blanc
Crète
Dédale
Egée
Fils
Gorgone
H
Icare
Jeunesse
Knossos
Labyrinthe
Minos
Minotaure
Nymphe
Océan
Pasiphaé
Q
Rhéa
Sacrifice
Thésé
Union
Vache 
W
X
Y
Zeus

Une plongée vivifiante dans le mythe d'Icare. De la naissance de Zeus en passant par la trahison de Minos, la vengeance des Dieux,  l'envoûtement de Pasiphaé, la naissance du Minotaure, son assassinat par le jeune Thésée,  le fil d’Ariane et la fuite de Thésée, les inventions du génial architecte Dédale enfermé dans son oeuvre jusqu'à la chute d'Icare.

 

Avec

Isabelle Alfred - Récit et écriture 

Doriane Desous - Composition musicale et Contrebasse 

Chacune accompagne le mouvement du récit en créant des images fortes qui inspirent l'imaginaire dans ce dédale de personnages et d'actions.On oscille entre  gravité et humour, légèreté et dynamisme. Les sonorités de  la contrebasse  et de la voix s'entrelacent racontant leur propre récit.  La puissance du mythe se révèle dans tous ses éclats.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé

 

Zeus, fils de Cronos et Rhéa séduit Europe et donne naissance à Minos. Minos, devenu roi de Crète demande à Poseïdon  de faire surgir un taureau blanc de la mer pour asseoir son pouvoir, il s'engage à le sacrifier. Mais il ne respecte pas son pacte et offre en échange un banal taureau.

 

Le Dieu de la brume et des océans, dupé  se venge. Poséidon charme la reine Pasiphaé pour qu'elle éprouve une attirance irrésistible  pour le taureau blanc. Le plus ingénieux des ingénieurs, Dédale conçoit un stratagème pour que la reine puisse assouvir son désir. Il crée une vache en cuir et bois dans laquelle Pasiphaé se cache.. Cette passion puissante donnera naissance au Minotaure, l’homme à la tête de taureau….

 

20210918_155525
20210918_155525

press to zoom
20210918_153104
20210918_153104

Describe your image

press to zoom
P1350890_tres Leger
P1350890_tres Leger

press to zoom
20210918_155525
20210918_155525

press to zoom
1/13

Festival des Arts Vivants - Clécy - Août 2021

Théâtre équestre de la Pommeraye - Août 2012

Jardin Nature des Marettes - Amblie - Sept 2021

Icare , la passion du Soleil

de Luc Bigé

Deux voies d’échappées belles

 

Le mythe nous propose deux voies possibles pour se libérer du piège de notre monde devenu labyrinthique et qui engendre un manque de joie, une perte de sens avec pour toute réponse la création de nouveaux gadgets technologiques et le développement d’une société de loisirs infantiles.

- La voie du retour à Soi, du retour à sa vérité intérieure est représentée par Thésée qui se laisse guidé par son anima (le féminin en lui) et par les messages de l’inconscient. Thésée suit le fil du sens. C’est la voie de l’amour du cœur. C’est le chemin de l’exploration intérieure guidée par les signes et autres synchronicités de l’existence.

- La voie ascensionnelle d’Icare et de Dédale. Voie matérialisée par l’envol et une nouvelle prouesse technique.

 

Conclusion

 

Selon Luc Bigé : Cet épisode mythologique nous ouvre la porte à une nouvelle réflexion sur les limites et les dangers d’une pensée aristotélicienne occupée essentiellement à représenter efficacement le réel. Si le monde dans lequel nous vivons n’était que rationnel, la chute d’Icare n’aurait pas lieu d’être. Mais il semblerait que ce monde-là comporte aussi une composante « magique » qui, à force d’être niée, déséquilibre nos modes de vie. Le manque de joie de ceux qui ont tout n’en est-il pas le premier symptôme ? La passion d’Icare pour l’élévation n’est-elle pas cette tentative désespérée de retrouver des valeurs fortes et lumineuses qui nourrissent l’âme ? Héros d’un nouveau monde, il montra le chemin à tous ceux que la complétude matérielle et intellectuelle laisse sans joie. Sa chute nous invite à méditer les conditions de la réussite de notre envol.

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon